Le piercing à la langue : que faut-il savoir avant de se lancer dans cette aventure ?

Le piercing à la langue est une pratique contemporaine à la fois audacieuse, fascinante et aussi parfois sujette à la controverse. Bien que de plus en plus répandue, cette forme d’expression corporelle n’en demeure pas moyen entourée de préoccupations et de mystères. Que vous songiez à vous lancer dans l’aventure ou que vous soyez simplement animé par la curiosité, nous explorons ici quelques aspects du piercing à la langue qui éclaireront votre lanterne.

Le perçage, comment cela se passe ?

 Pour commencer, il est nécessaire de procéder à la désinfection de la langue et, à l’aide d’un feutre, marquer l’emplacement du trou où sera mieux le piercing. Vous pouvez d’ailleurs découvrir une collection de piercings pour la langue sur le site de Tatagisèle. Une fois l’emplacement marqué, des pinces sont utilisées pour maintenir la langue en place afin d’éviter tout mouvement pendant l’opération. Le perçage se réalise de bas en haut en se servant d’une aiguille spéciale, suivi de l’insertion de la tige de perçage. 

Sujet a lire : Quels sont les différents types de boucles d'oreilles ?

Le piercing à la langue est-il douloureux ? 

Nous considérons la langue comme une zone extrêmement sensible de notre corps, et cela n’est pas sans raison, compte tenu de ses nombreuses terminaisons nerveuses. Une brûlure sur la langue est déjà une expérience douloureuse, alors envisager de la percer peut susciter des appréhensions. En réalité, la majorité des terminaisons nerveuses se concentre principalement sur l’extrémité et les bords de la langue. La partie centrale, quant à elle, où se réalise le piercing, est sensiblement moins réactive.

 Bien entendu, la perception de la douleur varie d’une personne à l’autre, elle n’est donc pas systématiquement présente.

A découvrir également : Draisienne en bois : un accessoire indispensable pour le développement de votre enfant !

La cicatrisation, comment se déroule-t-elle ?

Une fois de plus, la durée de la cicatrisation est différente d’une personne à l’autre. Pour certaines, la guérison peut être complète en seulement 8 semaines, tandis que pour d’autres, elle peut aller jusqu’à 5 mois. Toutefois, il faut noter que le processus de cicatrisation peut s’avérer plus inconfortable que l’acte de perçage lui-même. Dans les heures qui suivent la pose du piercing, il est possible que la langue présente un gonflement. Les trois premières semaines, en particulier, peuvent être éprouvantes.

Quels sont les risques encourus ?

Les complications les plus courantes, comme c’est le cas avec tout piercing, incluent les infections, les allergies et les inflammations. Notons que le piercing à la langue peut toutefois avoir des répercussions sur vos dents. En effet, le frottement du piercing contre les mailles dentaires peut être inévitable, et dans les cas les plus graves, cela peut éventuellement conduire à une fissure dentaire ou au déplacement des dents.

 Pour finir, d’autres effets secondaires tels qu’une perte temporaire du goût ou le zozotement peuvent également se manifester. Il convient alors de peser le pour et le contre avant de franchir le pas et de se faire poser un piercing sur la langue.